Déformation professionnelles en Informatique comme ailleurs

La déformation professionnelle est un concept, il faut bien l’avoué, typiquement français qui consiste à dire qu’un professionnel verra toujours sa vision du monde influencée par le type de travail qu’il réalise.

En d’autres mots, que je trouve plus sympathiques, « When the only tool you have is a hammer, every problem looks like a nail ». Mais s’il y a bien un domaine où la déformation professionnelle est la plus grande, c’est bien l’informatique.

Ainsi en travaillant dans ce domaine où presque tout est possible en utilisant tout, on se retrouve avec des situations assez cocasses. Prenons l’exemple d’une nouvelle application qui doit être créé, et de trois personnages psycho-rigides et jusqu’au-bout-istes : un développeur Web, un développeur Logiciel et un DBA (Database Administrator).

Au coeur de ce débat un projet, une application devant gérer les productions de patates d’agriculteurs à travers le monde (pour que la population des patates ne soit pas décimée … et que les quotas soient respectés), enfin au milieu de ce petit monde un architecte peu sûr de lui qui est tout prêt à se laisser influencer par nos trois compères sur la bonne décision à prendre en matière de conception.

Ainsi notre développeur web prônera une belle application web, alors que notre développeur logiciel pensera utiliser une architecture clients-serveur tandis que notre DBA tentera de compliquer le plus possible la tâche aux deux autres tout en essayant de rentrer le plus possible de vues et procédures stockées pour « simplifier et optimiser » les traitements… le tout rendant l’application in-maintenable…
Bref notre architecte est presque enterré sans le savoir dans un débat sans fin où il essayera de caser l’acronyme SOA et les mots haute-disponibilité…

C’est un bon exemple de déformation professionnelle quand on ne peut plus penser qu’avec ses compétences, mais au delà du renforcement idéologique que l’on peut observer dans les sous-domaines de l’informatique, il est souvent intéressant de voir comment beaucoup essaye de tout résoudre par l’informatique.

Il est vrai qu’avec la téléphonie mobile, internet, et tous les outils qui font des objets virtuels une part importante de notre réalité, le virtuel et la dématérialisation permettent de résoudre beaucoup de problème. Mais ne serait-ce que la motivation des gens n’est pas contrôlable par une application.

Un travail chiant ne le sera pas moins grâce à l’informatique… pour pleins de raisons, la première étant que l’informatique permettra de simplifier certaines tâches et d’être plus efficace.

Mais pour beaucoup de travail chiant, ce qui est chiant consiste en la répétition sans âme d’une procédure… l’informatique permettra de réduire la durée de la tâche ou de la supprimer, le problème restera entier ou la personne n’aura plus de travail.

Comme quoi même en informatique, alors qu’elle donne accès à la connaissance de l’humanité, il y a peut être plus à comprendre que la technique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :